Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Propos putassiers

Pin it!

Elle

  • raconte se livrer à la fumette durant les grandes vacances (et les autres jours abstinence ?).
  • confie avoir rencontré quelqu'un en pays exotique (mais l'autre l'aime encore...).
  • flirte volontiers avec les collègues masculins à la pause café (ne peut promettre ce qu'il n'y a pas).
  • a son avis sur toute question psychosexomédicosociale (allo maman bobo).
  • s'esclaffe en public de mener une telle existence (vie tout à fait fascinante).

Elle affirme que, comme elle,

  • je suis au bureau une salariée posée (i gotta feeling).
  • j'ai sans doute été harcelée par le même collègue collant (fraîcheur de vivre).
  • je vole au secours de toute collègue en difficulté personnelle (sos amitié).
  • j'ai le feeling pour saisir la complexité humaine (je ne sais ce qu'il veut de moi).
  • je dois imaginer un cadre supérieur nu comme un ver pour mettre de la distance (narta!)

Pour mettre fin au dérapage, je prends des mesures immédiates.

  • ne plus répondre à ses appels téléphoniques
  • ne plus boire le café en sa compagnie
  • ne jamais déjeuner avec elle
  • la bannir de ma messagerie professionnelle
  • ne lui parler que d'elle, sujet de conversation inépuisable

puftf1.jpgNi l'une, ni l'autre ne sommes blondes.

Je ne suis pas une gentille fille.

Elle surjoue la ménagère ordinaire!

Lien permanent Catégories : folie ordinaire 16 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commentaires

  • Bonnes résolutions !

  • Et autres châtiments en cas d'entêtement, hé, hé...

  • On vit la même chose ou quoi ?
    C'est fou, je viens ici, je lis et tu écris une histoire qui correspond à mon état d'esprit depuis hier !
    Terminé les contacts, rayée de la carte !

    Moi aussi, suis pas toujours des gentilles quand on m'embête. Fin du foutage de gueule en force Kielut !

  • Peut-être sommes-nous animées par un même sentiment de colère face à la bêtise quotidienne? Le pire est que la personne en question ne doute de rien.

  • Une collègue ??? Si oui, t'es mal barrée...

  • "Collègue" en effet! Je suppose que j'ai laissé une porte ouverte par laquelle elle s'est engouffrée comme "nouvelle copine"... Tu as raison, je dois la jouer fine.

  • Il faut couper court avec les parasites qui gâche la vie ! point final :)

  • Parasite est le qualificatif exact. Il faut dératiser, désinsectiser, désinfecter...

  • A ouf, rien à voir, mais je suis tombée sur une vieille note à toi tout à l'heure, j'ai eu peur :)

    Alors pour le post, tu as tout mon soutien :)

  • Je vais en avoir bien besoin...

  • Moi aussi elle n'est pas au courant... Mais elle ne va pas tarder. Y'a des gens comme ça qui sont toxiques.

  • Bon, ben au moins, l'avantage de ne pas avoir de boulot c'est qu'on évite ce genre d'individu! Courage, j'espère qu'elle se décrochera, cette "sangsue"!

  • C'est avec un plaisir sans retenue que j'annonce que la sangsue suce désormais ailleurs! I'm a winner!

  • Pas facile à prendre, ce genre de décisions, mais souvent salutaires.

  • J'ai pris ma décision. Elle sera la seule p... de la bande.

Les commentaires sont fermés.