Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Click and Play

Propos putassiers

Pin it!

Elle

  • raconte se livrer à la fumette durant les grandes vacances (et les autres jours abstinence ?).
  • confie avoir rencontré quelqu'un en pays exotique (mais l'autre l'aime encore...).
  • flirte volontiers avec les collègues masculins à la pause café (ne peut promettre ce qu'il n'y a pas).
  • a son avis sur toute question psychosexomédicosociale (allo maman bobo).
  • s'esclaffe en public de mener une telle existence (vie tout à fait fascinante).

Elle affirme que, comme elle,

  • je suis au bureau une salariée posée (i gotta feeling).
  • j'ai sans doute été harcelée par le même collègue collant (fraîcheur de vivre).
  • je vole au secours de toute collègue en difficulté personnelle (sos amitié).
  • j'ai le feeling pour saisir la complexité humaine (je ne sais ce qu'il veut de moi).
  • je dois imaginer un cadre supérieur nu comme un ver pour mettre de la distance (narta!)

Pour mettre fin au dérapage, je prends des mesures immédiates.

  • ne plus répondre à ses appels téléphoniques
  • ne plus boire le café en sa compagnie
  • ne jamais déjeuner avec elle
  • la bannir de ma messagerie professionnelle
  • ne lui parler que d'elle, sujet de conversation inépuisable

puftf1.jpgNi l'une, ni l'autre ne sommes blondes.

Je ne suis pas une gentille fille.

Elle surjoue la ménagère ordinaire!

Lien permanent Catégories : folie ordinaire 16 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commentaires

  • Bonnes résolutions !

  • Et autres châtiments en cas d'entêtement, hé, hé...

  • On vit la même chose ou quoi ?
    C'est fou, je viens ici, je lis et tu écris une histoire qui correspond à mon état d'esprit depuis hier !
    Terminé les contacts, rayée de la carte !

    Moi aussi, suis pas toujours des gentilles quand on m'embête. Fin du foutage de gueule en force Kielut !

  • Peut-être sommes-nous animées par un même sentiment de colère face à la bêtise quotidienne? Le pire est que la personne en question ne doute de rien.

  • Une collègue ??? Si oui, t'es mal barrée...

  • "Collègue" en effet! Je suppose que j'ai laissé une porte ouverte par laquelle elle s'est engouffrée comme "nouvelle copine"... Tu as raison, je dois la jouer fine.

  • Il faut couper court avec les parasites qui gâche la vie ! point final :)

  • Parasite est le qualificatif exact. Il faut dératiser, désinsectiser, désinfecter...

  • A ouf, rien à voir, mais je suis tombée sur une vieille note à toi tout à l'heure, j'ai eu peur :)

    Alors pour le post, tu as tout mon soutien :)

  • Je vais en avoir bien besoin...

  • Moi aussi elle n'est pas au courant... Mais elle ne va pas tarder. Y'a des gens comme ça qui sont toxiques.

  • Bon, ben au moins, l'avantage de ne pas avoir de boulot c'est qu'on évite ce genre d'individu! Courage, j'espère qu'elle se décrochera, cette "sangsue"!

  • C'est avec un plaisir sans retenue que j'annonce que la sangsue suce désormais ailleurs! I'm a winner!

  • Pas facile à prendre, ce genre de décisions, mais souvent salutaires.

  • J'ai pris ma décision. Elle sera la seule p... de la bande.

Les commentaires sont fermés.