Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La mode qui jette plein de couleurs (reloaded from 27/05/2012 23:22)

    Pin it!

    EK182_1_pr1.jpgLe retour du beau temps donne envie de s'habiller léger et joli. Quand on est une fille à peine plus grande que Beth Ditto, avec une taille en moins, que peut-on bien porter cet été?

    Passons rapidement sur les pois, les rayures, le liberty et l'orange uni en vedette. Les couleurs claquent par grosses bandes color block ou flashent en taches informes, la dentelle tournoie sur plusieurs volants, les motifs imitent les carrés Hermes. Tout pour que les yeux piquent.

    Quand ces tendances lourdes se mélangent, on obtient l'espèce de rideau à gauche qui transforme n'importe qui en mémère uvérisée de la Croisette. L'originalité devient kitsch, quand on n'est pas doté de la personnalité de Beth Ditto. Pour l'instant, je suis une célèbre inconnue.

    Je me contente d'un long t-shirt bleu franc avec "LONDON" écrit devant. Ainsi, je marche dans le vent en évitant la tête de tigre ou de fille à strass, l'énorme fleur ou papillon et l'impression d'être déguisée en tableau surréaliste.

  • euh, allez les bleus..?

    Pin it!

    small_6326538376.jpgMaintenant qu'il ne reste que les clandestins pour rêver que la France peut être terre d'accueil, la vigilance s'impose. C'est avec une certaine appréhension que j'ai accepté une invitation à voir un match de la coupe dans un bar-restau de campagne. Je réside dans un département très "pêche, chasse et blanc de souche" dont plusieurs villages votent à plus de 30% à l'extrême de la droite. Le moins que l'on puisse constater, c'est que je ne porte pas la couleur locale.

    Mais c'était proposé avec tant de détermination que j'ai accepté de supporter l'équipe de France parmi les habitués du lieu. J'ai braillé plus fort qu'eux, car même avec les deux mains levées, personne ne m'aperçoit. Mais chacun a discuté avec moi, au bar, sur la terrasse, devant une assiette de paella, etc... Quelqu'un a parlé de la "française" venue soutenir les joueurs, je n'ai pas relevé parce que le gars se la racontait tout seul et j'étais bien accompagnée.

    En résumé, je me suis amusée et je recommencerai si les bleus en veulent (photo credit: chris zerbes via photopin cc).