Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pas d'histoire, pas de mémoire

    Pin it!

    L3156239287_58f08f37e9_n.jpga chaleur a temporairement eu raison de ma volonté de publier, d'où la programmation de photos évoquant des images de mon quotidien.

    A la différence de mes débuts de blogueuse, je n'ai pas grand-chose à raconter. Je parle d'histoires qui captivent à en couper le souffle. J'aurai du mal à retrouver celui à qui je les ai confiées, le temps dans ses souvenirs les a probablement estompées. Qu'importe, elles ne me parlent plus vraiment.

    De fait, le problème est que je ne sais plus en tricoter. Une idée, mon vécu, une trame et écrire débute une histoire. Est-ce la désillusion, la lassitude qui ont appauvri ma capacité à enchaîner les mots ? Cela revient avec l'entraînement, mais je ne ressens plus l'urgence de poser une fiction sur page blanche.

    photo credit: "Enlightenment" via photopin (license)

  • Sous pressions

    Pin it!

    Paupières de l'oeil gauche qui tressautent, eczéma côté gauche du cou, crampe au mollet droit, cheville gauche fragilisée par une mauvaise entorse, aphtes, gencives qui saignent, mauvais sommeil. Pas de répit après une semaine d'aigreurs d'estomac.

    4269470927_ff73f43f14_n.jpg

    photo credit: I Shall Crush You via photopin (license)

  • Posé, rangé, casé

    Pin it!

    C'est ainsi qu'un objet qui traîne ou qui entre chez moi prend place. Oh grand jamais, je ne dirai cela d'une personne, quel que soit son parcours.

    "Posé" à plat sur une surface, que d'inertie! Chaque jour amène ses pas funambules, dans une direction peut-être connue, vers une destination parfois surréaliste. Impossible de rester posée pour cogiter quand je visualise comment atteindre un but.

    "Rangé" des voitures ? Non, une part en moi emmerde le monde. Mon for intérieur rit de me voir étourdie, immature, énervante. Des années plus tard, je ne revendique plus mes défauts, je compose sans bien réfléchir.

    "Casé" dans un statut social, avec maison, job, enfant, etc. Réducteur, non ? Devenir salarié, propriétaire, parent, représente une étape importante dans une vie, mais cela ne fait pas l'individu. Que l'on possède ou pas ces références, on est soi avant tout.

    Ma singularité ne me rend pas différente des autres.