Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Click and Play

    Un demi-siècle au compteur

    Pin it!

    Tu as vraiment 50 ans quand les organismes de retraite t'adressent ton second relevé de carrière et que la Sécu t'envoie les formulaires pour le dépistage du cancer colo-rectal (miam) et celui des seins (de la prostate, je suppose pour les messieurs). Rien ne presse, je suis suivie pour ces deux risques possibles depuis 10 ans.

    Sérieusement, j'ai autre chose à faire dans la vie (expression favorite). Mon mekado me donne du fil à retordre, je cherche toujours dans quelle étagère, le chaton aussi. Ce qui change, c'est que je suis au naturel (ni bio, ni thon). J'agis comme je pense, j'annonce comme je pense, des fois en braillant et/ou avec plein de gros mots. Je suis difficilement une gentille fille, je travaille sur moi. Des matins, je peine à me lever sans avoir fait la fête, mon corps a mal partout, tout va au ralentiii.

    J'ai un tas de choses à expérimenter, parce que jamais je ne me suis vraiment lancée hors du coin à l'abri du monde. Pour quelqu'un qui dit vivre avec son époque, c'est le comble! Longtemps, j'ai eu besoin du regard des autres qui affirmaient que le noir, c'est bien aussi pour paraître habillé. Je hisse toujours mes couleurs selon l'humeur du jour et mon (mauvais) goût, on ne discute pas.

    Je suis tellement terre à terre que souvent je me prends l'humour dans le tapis. Maintenant, j'en ris.

    7222672674_20f7c3273f.jpg

    photo credit: day 012. via photopin (license)

    Lien permanent Catégories : du style, princesse 2 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Click and Play

    Noël avant l'heure, au nouvel an du bonheur !

    Pin it!

    Dix ans et trois ados plus tard, je consulte à nouveau un pneumologue profondément humain qui prendra en charge mon apnée du sommeil (sexy). Il évoque son difficile passage des 50 ans, parce que je lui confie ne pas vouloir les franchir.

    Le lendemain, j'amène mon mekado à la rencontre des peintures d'une future amie, encore collègue pour quelques jours de travail. C'est un enchantement des couleurs et des émotions, il s'ouvre un peu à elle, je me tais pour lui donner de l'air.

    Le soir même, le fournisseur étranger annule ma commande qu'il ne pourra honorer après un mois d'incertitude. Posséder un beau livre m'est égal, le payer me chagrine. Avec le remboursement, j'offrirai une coque en cuir pour mobile HTC.

    A toutes les fêtes de fin d'année, je préfère ces moments improvisés qui précèdent de beaux jours... Que sera.

    1360015744_c4235075d4.jpg

    photo credit: climbing in the christmas tree via photopin (license)

    Lien permanent Catégories : folie ordinaire 2 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...