Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Docteur, je vais mal !

    Pin it!

    Je suis désabusée dans le boulot

    Je suis excédée par la crise du mekado

    Je suis désemparée face à la situation de l'homme

    Je suis submergée par le cours des choses

    "C'est rien ! Vous nous faites une crise saisonnière..." Si tout s'arrête avec le premier jour du printemps et les chocolats de Pâques, ça va déjà mieux.

    21850747178_7b59055b26.jpg

    photo credit: . via photopin (license)

  • Des articles qui m'interpellent - Mars 2016

    Pin it!

    En cette journée internationale des droits des femmes, je vous présente quelques blogueuses qui revendiquent le droit

    Leurs mots vont vous toucher, vous faire sourire ou pleurer, vous vous reconnaîtrez dans certains. Douce lecture...

    pause.jpg

  • When your heart is weak

    Pin it!

    cock.jpgSamedi après-mid, j'ai failli abandonner.

    Mais nous étions à l'hôtel à 19h, à 20h pour assister au concert de Cock Robin. Le public était entièrement acquis à la nouvelle formation du groupe, dévoué au charismatique Peter Kingsbery, l'ambiance est chaude comme jamais vécu lors d'autres spectacles.

    Les Français aiment Peter Kingsbery et Peter le leur rend bien. Il plaisante en français, joue de sa voix puissante et remercie l'assistance pour son énergie inconditionnelle.
    Impossible de refaire le concert de ce compositeur qui interprète aussi justement le tragique de la comédie humaine...


    Nous avons filé ensuite au restaurant Pedra da Estrala, spécialités portugaises. Personnel chaleureux, tablées familiales et plats copieux. J'ignore si le boeuf brésilien ou argentin qu'on m'a servi a trotté dans la pampa, mais cette viande rouge persillée me laisse un souvenir gustatif intense. Le gâteau à la crème ne s'est pas senti mourir.

    L'aventure s'est poursuivie le lendemain, en voyant s'attabler Peter Kingsbery dans la salle de l'hôtel où nous prenions le petit déjeuner. Un autographe, un selfie ? Au saut du lit, chacun a la gueule enfarinée, les yeux bouffis et la peau froissée, ça ne fait pas envie. En fait, je craignais d'éteindre la magie du moment.

    Dire que j'ai failli abondonner...