Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

espèce de fille - Page 5

  • Posé, rangé, casé

    Pin it!

    C'est ainsi qu'un objet qui traîne ou qui entre chez moi prend place. Oh grand jamais, je ne dirai cela d'une personne, quel que soit son parcours.

    "Posé" à plat sur une surface, que d'inertie! Chaque jour amène ses pas funambules, dans une direction peut-être connue, vers une destination parfois surréaliste. Impossible de rester posée pour cogiter quand je visualise comment atteindre un but.

    "Rangé" des voitures ? Non, une part en moi emmerde le monde. Mon for intérieur rit de me voir étourdie, immature, énervante. Des années plus tard, je ne revendique plus mes défauts, je compose sans bien réfléchir.

    "Casé" dans un statut social, avec maison, job, enfant, etc. Réducteur, non ? Devenir salarié, propriétaire, parent, représente une étape importante dans une vie, mais cela ne fait pas l'individu. Que l'on possède ou pas ces références, on est soi avant tout.

    Ma singularité ne me rend pas différente des autres.

    Lien permanent Catégories : la vie crue, princesse 0 commentaire Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • La mode qui jette plein de couleurs (reloaded from 27/05/2012 23:22)

    Pin it!

    EK182_1_pr1.jpgLe retour du beau temps donne envie de s'habiller léger et joli. Quand on est une fille à peine plus grande que Beth Ditto, avec une taille en moins, que peut-on bien porter cet été?

    Passons rapidement sur les pois, les rayures, le liberty et l'orange uni en vedette. Les couleurs claquent par grosses bandes color block ou flashent en taches informes, la dentelle tournoie sur plusieurs volants, les motifs imitent les carrés Hermes. Tout pour que les yeux piquent.

    Quand ces tendances lourdes se mélangent, on obtient l'espèce de rideau à gauche qui transforme n'importe qui en mémère uvérisée de la Croisette. L'originalité devient kitsch, quand on n'est pas doté de la personnalité de Beth Ditto. Pour l'instant, je suis une célèbre inconnue.

    Je me contente d'un long t-shirt bleu franc avec "LONDON" écrit devant. Ainsi, je marche dans le vent en évitant la tête de tigre ou de fille à strass, l'énorme fleur ou papillon et l'impression d'être déguisée en tableau surréaliste.

    Lien permanent Catégories : du style 5 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • L'erreur est humaine

    Pin it!

    14744.PNGEn buvant son pastis d'hier soir, l'homme de la situation rhabillait tout le monde.

    Collègues, Croyants, Candidats, Queutards, Cocus,  tous ces soi-disants c.... sont tombés sous ses critiques acerbes, sous prétexte qu'il n'y avait plus aucun saint à qui se (con)fier.

    Avant de sombrer dans une parodie de Scènes de Ménage, j'ai déclaré "Pouce, Time, Pause!.
    Les gens mènent la vie qu'ils veulent, j'ai autre chose à faire de la mienne que d'égrenner leurs turpitudes et déconfitures.
    Il ne s'agit ni d'indifférence, ni d'empathie, mais d'un furieux besoin de balayer régulièrement devant ma porte. J'ai été la maîtresse d'un homme marié. Il n'y a pas si longtemps, je buvais comme un puits sans trou (sic). La débauche, la mesquinerie, si c'est de ça qu'on parle, j'ai pratiqué!"

    J'aurais ajouté que le saucisson à l'ail me répugne, si je n'avais réalisé l'énormité de mes paroles pour un mâle qui me connaît à peine... Je me suis empressée de conclure le débat par cette affirmation "En ce qui nous concerne, chacun a assez roulé sa bosse pour savoir ce qui vaut la peine d'être vécu ou pas. Hein?"

    Oh p...n de m...e

    Lien permanent Catégories : folie ordinaire 0 commentaire Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...