Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quel comportement avant toute rupture ?

Pin it!
​Ses critiques sont toujours plus acerbes et entachées par son infidélité. Je subis sa hargne, je censure mes moindres mots et gestes.

Nous travaillons pour maintenir le respect envers lui, mais d'abord pour restaurer l’estime en moi, puis pour pouvoir faire un vrai choix plus tard, entre rupture ou réconciliation.

Ce qu'il est possible:

1.    Pour me respecter, devenir « rare » à ses yeux, ne plus me conformer à sa vision de ma vie.

Agir sans me justifier. Assumer les cadeaux que j'offre, mes actes, mes positions.  Si je ne suis pas blessante, il n'y a pas de quoi s'excuser.

  • Dresser un plan d’attaque pour préserver ma santé et mener à bien mon travail. Le but est de reprendre en main le quotidien pour mon bien être personnel, d'en fixer les objectifs et de constater ma progression.
  • Ne plus faire l’amour si je n’ai pas envie.
  • Organiser des soirées et des sorties pour moi (à l’extérieur ou à la maison).
  • Aller voir maman entre les fêtes de fin d'année.
  • Envoyer une carte de voeux à Daniel et Éliane, pour leur souhaiter courage et prompt rétablissement.

2.     Mettre l’accent sur ce qu’il fait bien, pour rassurer sa virilité d’homme.

Reconnaître ce qui est positif et ignorer ce qui est négatif est la clé d’un changement d’attitude, ça marche.

  • Ne pas être critique, ne pas faire de reproches.
  • Demander ce qu’il pense faire, sans donner ni leçon, ni conseil.
  • Le valoriser devant les autres si c’est possible.
  • Le remercier de m'apporter son assistance technique.
  • Montrer de l'affection à son égard (caresse, câlin,  bisou) si j'ai envie (il reçoit ces gestes bien mieux que mes paroles).

3.     Ignorer ce que je n'apprécie pas en lui

Quitter son espace pour montrer ce qui me rebute en lui est 100 fois plus efficace que le lui dire en face.

  • Je déteste ses reproches injustes à répétitions. Dès qu'Il s'en sert, je me mets aux abonnés absents : je sors voir une amie, je change de pièce pour faire quelque chose pour moi (lire, regarder une série, etc.)
  • Répondre sans méchanceté : « On poursuit cette discussion plus tard, j'ai à faire. »
  • Exprimer ma colère, rarement et de façon efficace : abréger et cibler un cas précis

Les hommes réagissent aux faits, pas aux émotions : « Tu m’as énervée. Voilà pourquoi. Ne le fais plus. Fin ».

file_20171012_547884635.jpeg

Lien permanent 0 commentaire Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Les commentaires sont fermés.