Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

besoin d'un job

  • Click and Play

    ... je peux aller prendre le bus, svp ?

    Pin it!

    Voilà comment mettre fin à une réunion que notre grand chef a débuté par cette savante démonstration : la douzaine de présents autour de la table ne retiendront que 10% des informations qu'il nous aura transmises. Partant de cette logique, j'ai vite basculé en déconnexion automatique, assaillie par une grosse envie de sieste, ahurie par les affirmations d'un cadre très supérieur, trop éloignées de nos ressentis professionnels.

    A commencer par la réponse à la question "Que veut chacun d'entre nous ?", je dis "Gagner de l'argent !". Raté, c'est "DURER". Devenir immortel, vieillir au boulot, une start-up est-elle destinée à durer ? Presque métaphysique, sauf que pour durer, il faut de L'ARGENT ! C'est parti, le grand chef parle de chiffre d'affaires, de marges, de progression des ventes et gna gna gna....

    A coups de courbes et de lignes brisées, tout en slides, il répète que nous devons ETRE FIERS d'APPARTENIR à UN GROUPE d'IMPLANTATION MONDIALE, RESOLUMENT INNOVANT ET NOVATEUR. Les yeux me piquent, fixent les collègues d'un regard de poisson frit, implorant ceux qui ont des questions de les taire. L'heure de fin de réunion est largement dépassée, 1% des informations délivrées bouche mon cerveau.

    Quand le grand chef demande pour la troisième fois, si quelqu'un a une autre question, je demande haut et fort : "OUI, je peux aller prendre le bus, svp ? " Sauf votre respect, Monsieur, je ne dois pas traîner pour être à l'arrêt, sinon j'attendrai une heure de trop. Je vais descendre acheter une baguette pour le soir, 2 tickets de 10 voyages en bus, et renouveler mon traitement médicamenteux à la pharmacie. Ensuite, il reste un 1/4 d'heure pour téléphone maison. Partie à 16h, j'arrive à 17h30 chez moi.

    Parallèlement aux préoccupations des actionnaires et business managers, perdurent les besoins primaires comme manger, boire, aller aux toilettes... Fight like a girl !

    florian-klauer-147.jpg

    Dernière minute : certains collègues ont cru que j'ai inventé un gros prétexte, pour esquiver la fin de réunion. Rendez-vous à l'arrêt du bus !!!

    Lien permanent Catégories : la vie crue 2 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Click and Play

    J'ai eu des vélléités de reconversion professionnelle...

    Pin it!

    ... qui m'ont conduite à apporter du soutien aux devoirs à quelques primaires du quartier. J'en garde un excellent souvenir et l'impression d'avoir été utile. Voici le dessin que Lena m'a offert :

    acscol_lena.JPG

    Lien permanent Catégories : la vie crue 2 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Click and Play

    Juin déjà

    Pin it!

    upset diary joyeux fourre-toutJ'ai trouvé une licence professionnelle dans ma ville, je saisis ma chance.
    J'ai aussi décidé de devenir une artiste complète en m'inscrivant à une initiation aux beaux-arts à la rentrée prochaine. Et je m'exercerai sur la barre au sol.

    Tout se bouscule entre recherche de financement et cursus en alternance. CV remanié, diplômes déterrés, rendez-vous édifiant avec le responsable de formation. Retour en amphi avec les jeunots pour rafraîchir la théorie et combler les lacunes côté réalisation de film. Ce n'est donc pas idiot de m'initier aux arts plastiques/graphiques et de reprendre la danse. Une question demande si je pratique ces matières dans le dossier d'inscription à déposer le 20 juin.

    NDLR: après ce début de réflexion, j'ai publié la fabuleuse interview de Le Shaker de CyrilTM et une note à l'heure de Londres. Je croyais que le plus dur serait de franchir le week-end du 9 juin avec la kermesse de Tétouille, son tournoi Yu-Gi-Oh!, le stage photo de 1,5 jour et les législatives. N'oublions pas les fournitures scolaires 2012-2013...
    Mon gros doigt dans l'oeil. Au lieu de préparer ce projet pro à présenter à la direction et le dossier d'inscription pour l'IUT, j'ai blogué, glandé sur les ventes en ligne de sacs à main, mis la casa en bordel. RIEN DE CONCRET. Attitude qui m'a piquée au vif au point que j'ai éclusé la paperasse domestique, le tas de magazines et quoi encore.

    Et le cours des choses s'emballe. Le poste auquel je peux prétendre après obtention de la licence se libère subitement hier dans ma boîte. Ma chef se déplace pour faire passer un entretien d'évaluation. Demain jeudi ou vendredi, je monte la demande de formation continue avec elle et l'assistante RH. Que sera sera...

    *Edit du jour

    photo credit: TheAlieness GiselaGiardino²³ via photo pin cc