Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

coup de gueule

  • Click and Play

    Charge mentale, rien de neuf sous le soleil !?

    Pin it!

    Je suis en arrêt maladie depuis 2 mois. Chaque jour apporte son lot de vaisselle, de lessive, de ménage et de rangement. Actuellement, j'ai le temps d'effectuer ces tâches, mais je faisais comment avant et comment je ferai avec le boulot ? Brutalement, j'ai réalisé la folie de ce rythme quotidien. La superwoman réussissant sa famille, sa carrière, sa libido, son couple, n'a jamais été qu'un fantasme.

    Je comprends les femmes qui disent ne pas vouloir d'enfant pour ne pas enchaîner une seconde journée de travail. Bien sûr, il y a des mamans qui s'organisent bien. Je n'en suis pas, personne ne vient au monde pour oeuvrer en tant que superintendant familial. Quelle solution contre la charge mentale ? Aucune réponse ne se profile, quand on lit les posts suivants :

    Pourtant, certains hommes comprennent qu'ils ne vivent pas dans leur maison, comme à l'hôtel :

    Une fois de plus, le partage des tâches domestiques viendra de l'(la re)éducation des garçons de tous âges. J'essaie d'inculquer ce principe à mon ado, pas question de jouer au professeur pour d'autres mâles. A eux de choisir entre la maman et la putain.

    primary_mother_whore_1973_21.jpg

  • Click and Play

    Dans l'antre des maux

    Pin it!

    coup de gueule

    Il y a 6 semaines, je me réveillai atteinte d'une paralysie faciale périphérique du côté droit du visage. Selon le médecin tratant, il s'agissait d'une attaque virale, type zona ou herpès. Une névralgie se déclara dans la zone endormie, douloureuse comme une énorme rage de dents.
    Le traitement antiviral et antalgique empoisonna mon fois quatre semaines plus tard. Constatant l'intoxication virulente, doublée d'une infection, le médecin traitant m'adressa aux urgences, pour y passer rapidement des examens.

    Assise plus de 6 heures sous les néons, dans une salle d'attente petite et bruyante, j'ai patienté sans boire, ni manger (rester à jeun pour les examens et prises de sang), fièvreuse et les yeux irrités par une grosse conjonctivite. Quand mon nom fut appelé, je me levai et prise d'un étourdissement, je m'appuyai contre un mur. Un aide-soignant balèse m'interpela "Qu'est-ce qu'elle nous fait la dame ? Qu'est-ce qu'elle fait là ?". Je me suis assise dans la chaise à roulettes qu'il a bien voulu m'avancer, pour être conduite dans une chambre seule. "Bon maintenant, vous arriverez bien à vous déshabiller comme une grande ?"

    J'ai à nouveau attendu un médecin, une heure, deux heures en chemise d'hôpital... J'ai remis mes chaussettes, j'avais un peu froid. Puis j'ai entendu la relève entre les équipes de jour et de nuit. Mon cerveau s'est rallumé : nouveaux soignants, bouche très sèche, plus de batterie de téléphone. J'ai envoyé un sms pour qu'on vienne me chercher, hors de question que je passe la nuit aux urgences. Je me suis rhabillée rapidement, suis sortie de la chambre pour rejoindre mon chauffeur, déjà arrivé. Avec son aide, j'ai rejoint son véhicule avec un sentiment d'immense soulagement.

    Je me suis fait "grondée" par trois personnes qui ont argué que je jouais avec le feu. Normal, j'avais de la fièvre et une conjonctivite. La prochaine fois qu'on me demande de me rendre aux urgences, je prends le temps d'une douche et d'un goûter, j'emporte un thermos de thé vert et un casse-croûte, un coussin et un téléphone gonflés à bloc, de la bonne musique et un gros livre. Ainsi, je serai disposée à attendre que l'on m'ausculte au bout de 6 heures et plus...

    Trois jours après, la fièvre est tombée, la conjonctivite a régressé, reste une réelle crise de foie qui sera prise en charge sur les deux semaines à venir. D'autres affirmeront qu'il s'agit d'inconscience, je suis juste contente d'avoir suivi mon instinct.

    Lien permanent Catégories : folie ordinaire 2 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Click and Play

    C'est qui le kiki de tous les kini ?

    Pin it!

    Monokini, bikini, tankini, burkini... Pourquoi faire tout un plat d'une robe-caleçon 2 en 1 pour la plage ?

    Côté fashion pour femmes musulmanes, les pays anglo-saxons ont des maillots d'avance. Quel grand site de mode en ligne proposera, en France, autre chose que des uniformes noirs ou marrons foncés ? Il y a un marché à prendre et à nourrir, mais c'est politiquement incorrect de faire de l'argent avec des vêtements symbolisant l'aliénation de la femme par une religion dangereuse.

    Je veux bien boire la tasse avec celui qui me démontre laquelle de ces tenues est inadéquate face à la mer (de gauche à droite) ?

    un burkini ?

    la robe de récital portée par la Diva du film "le Cinquième Elément" ?

    une combinaison de plongée pour homme ?

    espèce de fille, coup de gueule

    Il y a bien deux costumes de bain que je n'apprécie pas. Le TOPLESS n'avantage pas mes seins en gant de toilette et le facekini me semble étouffant. Qui sait, sous ce masque multicolore à la godzilla, se cache peut-être un terroriste de manga?

    espèce de fille,coup de gueule