Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

parfaitement con

  • Click and Play

    Le culte des personnalités

    Pin it!

    Couv_4eme_CONCOMBRE_T2.jpgLa surenchère médiatique me gave. Pippa Ben Laden DSK Tron Bruni chacun 7 jours durant, aucune nouvelle ne parvient du grand reste du monde.
    Pas un des ces individus ne m'interpelle, si ce n'est pour avoir, à l'insu de leur plein gré, pollué le fil d'actus des semaines entières. Faut croire que les journalistes, tous supports confondus, n'aiment plus traiter l'info (ça eut payé?).

    Vous comprendrez donc ma sympathie pour le pauvre concombre espagnol, accusé d'empoisonner des humains qui mangent peut-être 5 fruits et légumes par jour (oh malheur!). Adieu tomates, salades et primeurs qui n'atteindront pas le marché et merci à la sécheresse de les brûler sur pieds.
    Les gouvernements se féliciteront de disposer de ce feu ultime.

    Au Maroc, des villageois s'accrochent à leur oasis en cours de désertification. Ils plantent des champs de cactus pour retenir les sols érodés par le réchauffement climatique. A Madagascar, des familles de pêcheurs creusent un canal de 3 mètres de profondeur et de 1km de longueur pour que la mer rejoigne l'embouchure du lac ensablé qui les nourrissait.

    Mais ailleurs, c'est loin. Que des peuples étrangers tentent d'améliorer leur condition pour la survie de leurs enfants et petits enfants, on peut rester aveugle et sourd. Tant que la TNT ne parle pas de mort prématurée à nos portes, délectons-nous des turpidudes des beaux et des puissants. Qui fantasme dîne ?

  • Click and Play

    Messages instantanés solubles

    Pin it!

    megaphone.jpeg

    Le groupe qui m'emploie comprend 2 sites en France et des filiales à l'étranger. Pour établir la communication et l'échange de données entre entités, nos postes disposent de liens web vers sites, services et portails Intranet/Internet.

    Pour exploiter cette batterie technologique, il faut émettre une demande auprès du département informatique. La nature de la requête peut exiger le remplissage d'un formulaire avec signatures pour une autorisation d'accès. Quel que soit le besoin, un technicien intervient sur le poste demandeur.

    Pas question d'installer Skype sur les postes en liaison directe avec le reste du monde. Le téléphone remplit cette fonction. Logique que je m'en serve pour animer un séminaire via le web, un casque sur la tête et un micro devant la bouche...
    Par contre, tous les postes sont invités à se connecter sur Spark où des salariés tchachent en temps réel sur un peu tout et surtout rien. Même pas peur de raconter où et avec qui on déjeune plus si affinités, quel chef est nase l'autre un blaireau, c'est la téléréalité dans la vraie vie !

    Interdit de télécharger et d'installer un freeware unilatéralement, alors comment effectuer la veille numérique? Hors de question de lire une clé USB ou un DVD perso, même si le salarié y a stocké des données à destination professionnelle.
    Pour envoyer de gros fichiers à un membre du groupe, il est indispensable de connaître son adresse mail en toutes lettres alors que nous nous contactons par initiales. Il faut faire défiler l'annuaire ligne par ligne pour atteindre le destinataire, inutile de taper la première lettre du nom.

    C'est vrai, je suis de la génération DOS qui sauvegarde des fichiers avec extension dans un dossier spécifique, qui différencie un programme d'un document, qui connaît son chemin parmi les volumes partagés et qui peut agir en tant qu'administrateur.

    La fièvre de consulter 2 fois par jour sa boîte mail pro/perso, ses sms perso ampute chaque journée de travail d'une heure. Je trépigne quand, durant une réunion, les collègues pianotent leurs réponses! Je doute que recevoir un tas de courrier électronique avec retour immédiat rende nos existences intéressantes et trépidantes. Parlons dans l'Hygiaphone !

  • Click and Play

    Cosmétoflops

    Pin it!

    maskconcombre.jpgJe projetais de délirer sur la Journée de la Femme du 8 mars 2011, naturellement la date est passée. Même si on ne sait plus pourquoi, ce jour de mémoire revient chaque année, rendez-vous en 2012.
    Je viens plutôt vous conter mes erreurs esthétiques, ou comment je me suis laissée berner par les stratégies cosmétologiques qui vendent des promesses d'amour, gloire et beauté. Tout bien réfléchi, cela fait souffrir de se vouloir belle. Demandez à ma carte bancaire.

    • L'Eau de toilette Alien m'étouffe quand je la vaporise sur ma tenue, à la mi-journée on s'est perdu. Je me parfume juste à la crème de douche, rien d'autre.
    • Fini le mi-bas Dim sans compression. Un ongle mal limé ou un talon mal gommé font filer la maille à usage unique. 3 unités à la poubelle en 10 jours.
    • La crème modelante Somatoline appliquée par erreur sur le visage. J'ai pleinement mesuré ce chaud/froid piquant tout mon corps. Mes yeux ont échappé à la cryogénisation.
    • Les mini-vernis Bourgeois ne supportent aucun choc, à moins de commencer par une base et de finir avec un coat. Pas envie de dissoudre 3 couches de peinture.
    • Je tais les marques de shampooing anti-frisottis ou lissage facile qui ne domptent pas mon gros cheveu bouclé. Par hasard, une crème trop liquide pour les mains l'a fait.

    Pour assister à de vrais crimes contre la féminité, regardez les 10 façons de se faire larguer à cause du maquillage - Une femme parfaite, ou presque...

    Lien permanent Catégories : du style 6 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...