Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Click and Play

    Le sel de la baleine

    Pin it!

    selbaleine.jpgMoi et Baleineau avons eu des mots
    Il ne voulait plus m'avoir sur son dos
    "Si c'est ainsi, je guiderai d'autres petits
    Au gré des océans et de leurs périls
    Je les aiderai à naviguer, à grandir
    Comme je le ferai toujours pour toi
    Car j'attends au plus profond de moi
    Que de ma chair tu saches t'affranchir"

    Lien permanent Catégories : mon babe, princesse 2 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Click and Play

    Messages instantanés solubles

    Pin it!

    megaphone.jpeg

    Le groupe qui m'emploie comprend 2 sites en France et des filiales à l'étranger. Pour établir la communication et l'échange de données entre entités, nos postes disposent de liens web vers sites, services et portails Intranet/Internet.

    Pour exploiter cette batterie technologique, il faut émettre une demande auprès du département informatique. La nature de la requête peut exiger le remplissage d'un formulaire avec signatures pour une autorisation d'accès. Quel que soit le besoin, un technicien intervient sur le poste demandeur.

    Pas question d'installer Skype sur les postes en liaison directe avec le reste du monde. Le téléphone remplit cette fonction. Logique que je m'en serve pour animer un séminaire via le web, un casque sur la tête et un micro devant la bouche...
    Par contre, tous les postes sont invités à se connecter sur Spark où des salariés tchachent en temps réel sur un peu tout et surtout rien. Même pas peur de raconter où et avec qui on déjeune plus si affinités, quel chef est nase l'autre un blaireau, c'est la téléréalité dans la vraie vie !

    Interdit de télécharger et d'installer un freeware unilatéralement, alors comment effectuer la veille numérique? Hors de question de lire une clé USB ou un DVD perso, même si le salarié y a stocké des données à destination professionnelle.
    Pour envoyer de gros fichiers à un membre du groupe, il est indispensable de connaître son adresse mail en toutes lettres alors que nous nous contactons par initiales. Il faut faire défiler l'annuaire ligne par ligne pour atteindre le destinataire, inutile de taper la première lettre du nom.

    C'est vrai, je suis de la génération DOS qui sauvegarde des fichiers avec extension dans un dossier spécifique, qui différencie un programme d'un document, qui connaît son chemin parmi les volumes partagés et qui peut agir en tant qu'administrateur.

    La fièvre de consulter 2 fois par jour sa boîte mail pro/perso, ses sms perso ampute chaque journée de travail d'une heure. Je trépigne quand, durant une réunion, les collègues pianotent leurs réponses! Je doute que recevoir un tas de courrier électronique avec retour immédiat rende nos existences intéressantes et trépidantes. Parlons dans l'Hygiaphone !

  • Click and Play

    Calamity Mom

    Pin it!

    enfants ingrats, Je pourrais présenter le dernier roman de Clive Barker traduit en français "Jakabok: le Démon de Gutenberg". Je me tairai, car bien que fan de longue date, je n'ai pu gobé cette ode à l'amour cul cul la praline. Quoi de plus horrible que de lire une histoire à l'eau de rose écrite par l'un des princes de la terreur littéraire?

    Parlons plutôt de la loi des séries. Dans mon quotidien, les galères viennent par trois. Après les voitures, voici les (vrais ?) bobos de Tétouille à 15 jours d'intervalle:

    • maux de ventre avec suspiscion d'appendicite
    • hématome dans un oeil suite au coup de poing d'un pote
    • entorse de la cheville après avoir chahuté dans l'escalier de l'école

    A chaque appel de l'école ou du centre de loisirs, je prends rendez-vous chez le toubib, je fonce chercher Tétouille pour le conduire à la consultation, arrêt médoc avant retour maison. La pharmacie va certainement nous offrir une carte de fidelité ou deux sucettes sans sucre...

    Mes derniers congés n'ont pas suffi, je rattrape les heures consacrées à la prise en charge de garçon cabossé. Evidemment, son père m'a qualifiée de mère poule volant à la rescousse au moindre rhume du poussin.

    De janvier à mai 2010, les maux de ventre de Tétouille ont accaparé toute mon attention. J'agis comme mon instinct maternel l'entend. Je refuse que mon fils me prenne pour une pomme et son père pour une poire. J'ai donc exigé que Tétouille et ses béquilles se fassent oublier ce soir, je veux blogguer en paix.

    Lien permanent Catégories : folie ordinaire, mon babe 2 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...