Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Upset Diary©2007-2017

  • Click and Play

    Dans l'antre des maux

    Pin it!

    coup de gueule

    Il y a 6 semaines, je me réveillai atteinte d'une paralysie faciale périphérique du côté droit du visage. Selon le médecin tratant, il s'agissait d'une attaque virale, type zona ou herpès. Une névralgie se déclara dans la zone endormie, douloureuse comme une énorme rage de dents.
    Le traitement antiviral et antalgique empoisonna mon fois quatre semaines plus tard. Constatant l'intoxication virulente, doublée d'une infection, le médecin traitant m'adressa aux urgences, pour y passer rapidement des examens.

    Assise plus de 6 heures sous les néons, dans une salle d'attente petite et bruyante, j'ai patienté sans boire, ni manger (rester à jeun pour les examens et prises de sang), fièvreuse et les yeux irrités par une grosse conjonctivite. Quand mon nom fut appelé, je me levai et prise d'un étourdissement, je m'appuyai contre un mur. Un aide-soignant balèse m'interpela "Qu'est-ce qu'elle nous fait la dame ? Qu'est-ce qu'elle fait là ?". Je me suis assise dans la chaise à roulettes qu'il a bien voulu m'avancer, pour être conduite dans une chambre seule. "Bon maintenant, vous arriverez bien à vous déshabiller comme une grande ?"

    J'ai à nouveau attendu un médecin, une heure, deux heures en chemise d'hôpital... J'ai remis mes chaussettes, j'avais un peu froid. Puis j'ai entendu la relève entre les équipes de jour et de nuit. Mon cerveau s'est rallumé : nouveaux soignants, bouche très sèche, plus de batterie de téléphone. J'ai envoyé un sms pour qu'on vienne me chercher, hors de question que je passe la nuit aux urgences. Je me suis rhabillée rapidement, suis sortie de la chambre pour rejoindre mon chauffeur, déjà arrivé. Avec son aide, j'ai rejoint son véhicule avec un sentiment d'immense soulagement.

    Je me suis fait "grondée" par trois personnes qui ont argué que je jouais avec le feu. Normal, j'avais de la fièvre et une conjonctivite. La prochaine fois qu'on me demande de me rendre aux urgences, je prends le temps d'une douche et d'un goûter, j'emporte un thermos de thé vert et un casse-croûte, un coussin et un téléphone gonflés à bloc, de la bonne musique et un gros livre. Ainsi, je serai disposée à attendre que l'on m'ausculte au bout de 6 heures et plus...

    Trois jours après, la fièvre est tombée, la conjonctivite a régressé, reste une réelle crise de foie qui sera prise en charge sur les deux semaines à venir. D'autres affirmeront qu'il s'agit d'inconscience, je suis juste contente d'avoir suivi mon instinct.

    Lien permanent Catégories : folie ordinaire 2 commentaires Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Click and Play

    Blogs neunoeuds

    Pin it!

    réseaux sociaux

    De toutes les illustrations avec lesquelles je me suis acharnée à décrire mon activité sur les réseaux sociaux, celle-ci est la plus juste.
    Autour de ce blog d'origine, gravitent des comptes plus ou moins actifs, discutant parfois dans la même langue. Youtube et Google+ restent confidentiels, pendant que Hellocoton et Pinterest enflent.

    Je croyais me contenter de blogs hautETfort et tumblr, c'était sans compter sur le besoin humain de varier les plaisirs, tout en cloisonnant mes centres d'intérêts.
    Par ailleurs, les réseaux sociaux se multiplient, forçant les visiteurs avides de contenus à se créer encore plus de comptes.

    J'ai décidé de connecter solidement ce blog aux réseaux où je socialise régulièrement. Vas-y que j'ajoute quatre widgets dans la colonne droite, et deux autres dans chaque note. Ce fut si facile que j'eus l'impression de revenir à mes débuts de blogueuse, quand ma curiosité  personnalisait l'apparence du blog jusqu'à piquer les yeux.

    Je vous fais grâce des instructions pour insérer chaque widget, ils ne sont pas parfaits. Dans quelques mois, il est possible que les sites qui m'ont servi à les créer, ferment. C'est la vie du numérique, tout est obsolète, à peine testé. Cela dit, je suis contente du style old school de mon blog principal. Les autres, je n'y touche pas, bidouiller le code HTML ne m'éclate plus.

    Sans conteste, Pinterest est le réseau gagnant, car n'importe quoi se colle par pression d'un bouton. Quand t'as envie de piller les idées des autres, faute d'imagination, y a qu'a épingler sur un tableau d'argent ! Je me tâte concernant Instagram, car les photos sont consultables sans compte. Et je n'ai aucun commentaire à laisser sur les clichés barbiestyle, aussi "inspirants" sont-ils.

    Dans le futur, reste à choisir quels blogs rédiger en anglais, lesquels consacrer à ma collection Barbie, peut-être les mêmes. Les questions de monétisation et d'iinfluence ne me parlent toujours pas, jusqu'ici tout va bien. Bonne semaine !

    Lien permanent Catégories : webosphere 0 commentaire Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • Click and Play

    Ma collection Barbie#6 : vas-tu marcher sur la tête ?

    Pin it!

    jeffrey-campbell-icy.jpg

    Tes mauvaises ventes creusent régulièrement le chiffre d'affaires de Mattel, mais tu inspires encore et toujours collectionneurs et artistes.

    A Paris, tu tiendras la pose au Musée des Arts Décoratifs, section Jouet, puisque le Musée de la Poupée ferme ses portes. Depuis les USA, tu illumineras l'univers telle la création Golden Galaxy qui me fait sentir si petite, en tant que collectionneuse française.

    Pourtant, je poursuis ma quête de miniatures et d'accessoires haut de gamme, en matière de mobilier, de maquillage et de garde-robe pour mes poupées Barbie. Si un cadre marketing chez Mattel me lit...

    Lien permanent Catégories : du style, princesse, webosphere 0 commentaire Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...